La maison de la sagesse

دار الحكمة

À propos de l’imam al-Akhdari

Voici quelques passages du livre “Les manuscrits berbères au Maghreb et dans les collections européennes : Localisation, identification, conservation et diffusion” à propos de l’imam  ‘Abdar-Rahman al-Akhdari ” qu’Allah lui accorde sa miséricorde”.

– Page 72

Parmi les autres ouvrages connus d’Astronomie, citons justement le traité Nazm al-Siraj fi ‘Ilm al-Falak. Il a été rédigé par le mathématicien de Biskra, Abdar-Rahman al-Akhdari vers 939h/1533. Ce poème didactique est l’un des plus répandus des traités de calendriers.

La vie et l’œuvre d’Abd ar-Rahman al-Akhdari (918h/1512-923h/1585) ont été évoquées par plusieurs auteurs (Hadji khelifa, Brockelmann, Al-Hafnaoui). Il a écrit dans plusieurs domaines des mathématiques sous forme de poèmes abrégés. Ses écrits étaient des ouvrages de référence pour les étudiants jusqu’à une époque récente.

Au 21ème siècle, les ouvrages d’Abi Miqra, As-Susi et Al-Akhdari étaient encore des références.

– Page 83-84

Les manuscrits maghrébins :

Les catalogues des principales bibliothèques de manuscrits du Maghreb (Rabat, Tunis, Fès, Alger…) permettent de confirmer les conclusions de plusieurs spécialistes sur les principaux ouvrages qui circulaient dans le Maghreb au 19eme siècle. Ainsi, A. Cherbonneau affirmait en 1868 que les traités de science de calcul d’Al-Qalasadi étaient très nombreux en Algérie. De même, M. Souissi écrit que le Dura al-Bayda du mathématicien de Biskra, al-Akhdari a été abondamment commenté par les cheikhs de la Zitouna.

Source : Les manuscrits berbères au Maghreb et dans les collections européennes : Localisation, identification, conservation et diffusion

 Pour vous procurer le livre cliquez sur l’image ci-dessous:

© 2015 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme