La maison de la sagesse

دار الحكمة

Comment aborder la question du mariage ? – Shaykh Rami Nsour

Question:

J’ai 31 ans et je ne suis toujours pas mariée. Ma jeune sœur et mon frère cadet sont mariés et cette situation me stresse. J’ai aussi deux prétendants mais qui ne m’intéressent pas en raison de leur âge, de leur maturité et de leur religiosité. Je sais que je ne vais pas trouver un homme parfait, mais lorsque je prie istikhara, je ne sens rien.

Mes parents ne décideront pas pour moi. Ils me disent juste le nom de l’homme, et parfois aucun autre détail. Je suis complètement perdu. Comment puis-je prendre une décision sans avoir plus de renseignements sur la personne et en ayant que peu d’informations de base comme par exemple son nom, son âge, et sa profession?

Parfois, mon père parle avec eux puis ils viennent à la maison et il me demande si je suis intéressé. Certains d’entre eux me demandent si je suis prête à faire connaissance dans un premier temps, à travers les sms/email/téléphone. Je suis contre ces façons de faire car j’avais déjà procédé ainsi une fois, et je ne suis pas douée pour ça, je n’aime pas avoir des discussions inutiles avec des garçons. Pouvez-vous s’il vous plaît me conseiller.

Réponse :

Le mariage provient de votre Subsistance (Rizq)

La première chose à retenir lorsque vous vous intéressez au mariage, c’est qu’il fait parti de votre Subsistance (Rizq), garantie par Allah. Allah dit: « Il n’y a point de créature sur la terre à laquelle Allah ne se charge de fournir sa Subsistance» [Coran 11:06]. Donc, peu importe qu’il soit vieux ou jeune, peu importe leur richesse ou que leurs frères et sœurs se sont mariées avant eux, ces facteurs ou d’autres, n’affectent pas la subsistance garantie.

Dépendre d’Allah

Même si nous savons que nous dépendons d’Allah pour la subsistance, Il nous a aussi demandé d’utiliser les moyens nécessaires pour l’acquérir. La confiance en Allah (tawakkul) est définie par le fait « d’acquérir les moyens nécessaires tout en reconnaissant qu’Allah est le véritable fournisseur” [Mawlud, La purification du cœur]. Par exemple, pour étancher notre soif, nous n’attendons pas d’être désaltérés, nous agissons en buvant de l’eau et reconnaissons que c’est Allah qui désaltère et non l’eau.

Attacher le chameau

Anas (qu’Allah soit satisfait de lui) a rapporté qu’une personne a demandé au Messager d’Allah (Que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui): «Devrais-je attacher mon chameau et avoir Tawakkul (placer sa confiance en Allah pour sa protection) ou devrais-je le laisser détaché et avoir Tawakkul. » Le Messager d’Allah (Que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) répondit« Attache ton chameau d’abord, puis place ta confiance en Allah [Jami At-Tirmidhi].

Apprendre à connaitre une personne

Avant de se marier, il faut mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour apprendre à connaître la personne. Le Messager d’Allah (Que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui) a encouragé l’un des Sahaba à regarder une femme avant de l’épouser [Ahmed et d’autres]. La raison de cela est qu’une personne à  des traits de caractères ou physiques qui pourraient compliquer le développement d’une relation forte.

Les limites en ce qui concerne les relations entre non-Mahram

Tant qu’ils respectent les règles des relations hommes-femmes, ils peuvent communiquer avec un potentiel prétendant pour s’assurer qu’il y a compatibilité. Une femme peut parler à un non-mahram tant qu’ils ne maintiennent pas un regard constant vers l’autre, tant qu’il n’y a pas de flirt, et que leur voix ou la conversation ne leur procurent pas de plaisir [Mawlud, Les interdictions de la langue]. Les deux personnes doivent également être à la vue des autres pour éviter l’interdiction de l’isolement (khalwa) et il ne peut pas y avoir de contact physique. Tout comme on peut avoir une conversation “strictement business” dans un milieu scolaire ou au travail, la même chose peut être appliquée lors d’une conversation sur le mariage.

Shaykh Rami Nsour

Voici quelques livres intéressants sur le mariage en Islam:

Pour avoir plus d’informations cliquez sur les images

© 2017 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme