La maison de la sagesse

دار الحكمة

Comment conseiller mon père de se laisser pousser la barbe ?

Question:

J’ai conscience que le fait de demander à nos parents de faire quelque chose est un manque de respect, mais je sais aussi que le port de la barbe est une sounna et qu’il est fortement détestable de la raser. Puis-je peux demander à mon père de garder sa barbe sans être irrespectueux ?

Réponse Shaykh Rami Nsour

La Sounna de la barbe

Avant de répondre à votre question, il est important de savoir qu’il y a une divergence d’opinions entre les savants sur l’obligation de garder la barbe. Certains madhabs, comme les écoles Malikite et Hanafite, considèrent que le port de barbe (le fait de laisser pousser les poils au niveau de la mâchoire) est obligatoire. D’autres savants, comme certains de l’école Shaféite, considèrent qu’il s’agit d’une Sounna et que le rasage est un acte détestable mais pas interdit. Étant donné qu’il existe plusieurs opinions, les gens doivent être tolérants lorsqu’ils conseillent aux autres de se laisser pousser la barbe.

Ordonner le bien (Hisba)

L’une des 3 conditions à suivre pour recommander le bien (hisba) à une personne, est que l’acte prôné doit être sujet à un consensus chez les savants. S’il existe une différence d’opinion valable, il faut alors adopter une approche différente. Il sera alors question de porter conseil (nasiha) et d’être plus doux et tolérant dans notre façon d’agir (Dardir, Hashiyatul Sharh al-Kabir).

Hisba avec les parents

Imam Malik a été interrogé sur la façon dont une personne doit ordonner le bien à un parent et il a dit: «Il doit le faire, tout en abaissant pour eux l’aile de l’humilité» en se référant au verset 17:24 (1)  (Shaykh Muhammad Mawlud, Birr al Walidin) (2).  Normalement, le fait de ne pas irriter une personne n’est pas une condition du Hisba, mais il y a exception à la règle lorsqu’il s’agit des parents. Dans son ouvrage « ihya ulum al-din », lorsque l’Imam al Ghazali parle d’ordonner le bien, il mentionne également comme condition de ne pas se fâcher avec ses parents, lorsqu’on s’adresse à eux.

Des paroles respectueuses

Allah nous a ordonné de parler avec gentillesse à nos parents et d’utiliser des «paroles respectueuses» lorsqu’on leur parle (Coran 17:23) (3). On a demandé à Sa’id ibn al-Musayyib ce qui constitue une noble parole et il a répondu: «C’est la manière dont un esclave docile qui a commis un crime, parlerait avec son maître sévère et majestueux» (Shaykh Muhammad Mawlud, Birr al Walidin). Donc, imaginez un instant, que vous soyez cet esclave et que vous vouliez conseiller votre maître de suivre la Sounna de garder la barbe. Comment traiteriez-vous le sujet? Oseriez-vous aborder cette conversation?

Pour conclure, si en lui conseillant de garder sa barbe, votre père se fâche, alors cet acte devient interdit pour vous. Et Allah sait mieux

Notes:

1) « et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis: «Ô mon Seigneur, fais-leur, à tous deux, miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit». Sourate AL-ISRA˓(LE VOYAGE NOCTURNE) – Verset 24

2) Shaykh Muhammad Mawlud (1844-1905) est un savant malékite mauritanien, connu pour son célèbre commentaire du Mukhtassar Khalil “al-Kafaf” et de nombreux poèmes, dont “Birr al-Walidin” (Les droits des parents) qui traite du respect des parents.

3) « Et ton Seigneur a décrété: «N’adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: «Fi!» et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. » ». Sourate AL-ISRA˓(LE VOYAGE NOCTURNE) – Verset 23

© 2015 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme