La maison de la sagesse

دار الحكمة

Comment intégrer l’université d’Al-Azhar (imam Suhaib Webb al-Maliki)

Cet article a été publié en mai 2007 lorsque l’imam était encore étudiant en Egypte. Depuis, beaucoup de choses ont changé mais l’essentiel reste d’actualité.

Bismellah wa salatu wa salamu ala sayedenaa rasulellaah salahualayhe wa salam:

Ce que vous devez savoir en bref pour entrer à l’université d’Al-Azhar par Imam Suhaib Webb (1)

1. Essayez d’avoir mémorisé au moins deux juz’ du Coran.

2. Si vous ne parlez pas couramment l’arabe, envisagez d’abord d’étudier dans un centre arabe au Caire pendant un an avant de passer les examens. Al-Azhar n’a pas de département pour l’enseignement de l’arabe aux non-arabophones. De plus, les enseignants utilisent à la fois le dialecte égyptien et l’arabe littéraire (Fusha). Cependant, la plupart de l’enseignement à Al-Azhar est réalisée en Fusha et sur demande, les gens vous parlent Fusha lorsqu’ils vous accueillent.

 

3. Vouloir devenir un étudiant en science est un projet sérieux. Ainsi, je vous conseille frères et sœurs d’épuiser toutes les ressources locales avant de partir étudier en Égypte. Il est sage d’utiliser les savants et imams dans votre localité avant de partir pour l’étranger. C’est la coutume des Ulema (savants) d’apprendre d’abord prés de chez eux avant de se rendre à l’étranger pour continuer leur quête du savoir. Une fois que vous avez épuisé vos ressources, alors vous devriez vous préparer pour partir étudier à l’étranger.

Il y a  aucune raison, pour une personne, de se rendre en Égypte pour apprendre un livre de base en Fiqh, Tajwid ou dans une autre science, et qui peut être appris dans nos pays, en occident. Les bases des sciences islamiques peuvent être apprises dans nos pays d’origine car nous avons de nombreux enseignants bien qualifiés et expérimentés dans l’enseignement. En outre, en omettant d’étudier dans nos pays nous dénigrons ainsi les instructions qui font beaucoup efforts et de sacrifices pour diffuser  l’éducation islamique.

4. Il est bénéfique de se rappeler qu’al-Azhar, dans son apogée, était parmi les premières institutions mondiales. À l’heure actuelle, l’Égypte n’occupe plus cette position de leader. C’est pourquoi l’étudiant en science pourra rencontrer de nombreux défis et aura tendance à être attristé par son expérience.

 

 

Malgré les difficultés, compte tenu des conditions de ce pays du tiers-monde, si vous êtes patient, il sera tout de même très bénéfique pour vous de vivre dans l’environnement actuel d’al-Azhar. Actuellement, Al-Azhar est en train de changer, de plus en plus de classes sont dispensés à l’intérieur même de la mosquée, les cours sont de différents niveaux et sont très bien organisés malgré les pressions et tensions que subit la société égyptienne. Le Caire est une des plus grandes villes du monde donc attendez vous à trouver la bas tous les problèmes qu’une mégalopole doit faire face.  Malgré, la pollution, la vie mouvementé du Caire et le comportement plus que déplorable de certains citadins, il y a beaucoup de connaissance et de savoir à gagner et de nombreuses leçons de sagesse à apprendre dans la ville aux 1000 minarets. L’étudiant ne doit pas être naïf, mais cela ne l’empêchera pas de trouver les bijoux intellectuels et spirituels lors de son voyage en quête de la science. Il faut dire que ces bijoux ne se trouvent que par l’étudiant prêt à endurer, à se battre et à se sacrifier pour la connaissance et la satisfaction de son Créateur.

5. Vous devez avoir al-ikhlaas (sincérité) et un cœur voué à votre Seigneur lorsque vous allez commencer le processus d’inscription. Vous êtes tenus d’avoir 5 photocopies de votre passeport, trois photos d’identité [à faire en Égypte], une lettre de l’ambassade  vous donnant la permissionrt d’étudier en Égypte. En plus, vous êtes tenu d’avoir fait des tests sanguins soit à l’hôpital Hussein ou à l’hôpital Zahraa qui sont tous deux, sous le contrôle d’Al-Azhar et ensuite, vous devrez récupérer l’attestation que délivre majma bahouth [le bureau d’inscription] afin que les résultats de votre test sanguin soient enregistrés et présentés à al-Azhar.

Vous devrez peut-être fournir une preuve que vous êtes musulman, si votre nom musulman n’est pas écrit sur votre passeport(ex: convertis). Vous pouvez avoir un certificat attestant votre profession de foi en vous rendant  à la mashaikha ou au bureau du Shaikh al-Azhar qui est proche de la mosquée al-Azhar.

Voici les sujets compris dans l’examen d’entrée:

1. Hadith

2. Nahu

3. Sarf

4. Balagha

5. Fiqh selon l’une des quatre écoles

6. Aqeeda (selon l’école Asharite) [vous devez juste connaitre les bases, les fondements]

7. Sirah

8. Tafsir

Vous pouvez trouver des livres qui vous aideront pour les examens d’entrée, derrière le Masjid al-Azhar, dans le quartier de Dar al-Atrak. Il y a une librairie connue sous le nom d’al-maktab al-Azhariyah et ils ont ce qu’on appelle la série Tawdih pour tous les sujets et domaines de l’examen.

 

 

Il y a des examens oraux et écrits. Après avoir passé les examens oraux, vous commencerez les tests écrits qui se composent de huit sujets énumérés ci-dessus. Selon les résultats des tests, vous serez soit placés dans le collège ou le lycée. La plupart des étudiants qui préparent bien leur examen investissent 1 à 2 ans au lycée où ils étudient al-Fiyah d’ibn Malik, un madhab, la rhétorique et la littérature arabe, les hadiths, le tafsir et bien plus encore. L’enseignement de base du système Azhari est dispensé au Lycée. Ce n’est pas mal du tout, vous allez étudier un certain nombre de bons textes traditionnels là-bas.

Après quelques mois (les examens d’entrée se déroulent au milieu de l’année), vous serez admissible à passer deux examens:

Si vous n’avez pas pu passer votre examen de dernière année du lycée, alors vous pourrez le repasser l’année suivante (pour graduer). Ou vous pouvez passer le test pour entrer à l’université. Si vous réussissez l’examen, vous pouvez alors choisir parmi l’un des départements d’étude suivants:

* Usol al-Din

* Shari’ah

* Langue arabe

* Coran (programme de 8 ans)

* Dawa

* Études islamiques

Les deux premiers ont la meilleure réputation. Cependant, pour les autres départements, ne vous attendez pas à quelque chose de très facile. Il n’existe aucune institution de même rang ou vous ne devez pas vous armer de patience.

6. Les examens commencent fin octobre, début novembre. Ainsi, vous devez avoir complété et envoyé les documents au bureau des étudiants étrangers à Nasr City pour la fin août, début septembre.

Ce bureau se trouve derrière les dortoirs des femmes situées à l’intersection des rues Mustapha Nahas et Tayran. Il est au sixième ou huitième étage du bâtiment. Ce dernier est tout simplement connu sous le nom de Idara. Allez-y vers 10 heures. Ils ferment le bureau très peu de temps après la prière dohr.

7. Enfin, l’Égypte se compose de tous types de groupes, des salafistes aux Shadhilli. Ainsi, les étudiants qui ont une approche et une mentalité équilibrées et non extrême, sont  les plus performants en Égypte, car ils sont capables de comprendre  la diversité de la société et de la communauté musulmane.

Rappelez-vous la déclaration de votre Seigneur,

“C’est ainsi que Nous avons fait de vous une communauté du juste milieu, afin que vous soyez des témoins pour l’humanité }.” Même s’il y a des groupes différents, il existe un sentiment d’amour et de fraternité entre la plupart des étudiants occidentaux.

Pourquoi al-Azhar ?:

Une des raisons pour lesquelles j’ai choisi al-Azhar et pourquoi je la recommande, c’est à cause de la profondeur et de la maturité des programmes d’étude. Vous ne sortirez pas de cette université en dénigrant les soufis ou en haïssant les salafis et passez votre vie à polémiquer sur des sujets banales. Si Dieu le veut, vous sortirez de cette expérience avec un profond respect des autres, avec un amour pour l’humanité. Vous apprendrez à vous améliorer, à devenir un meilleur être humain et un musulman au  service de la communauté et de la société. C’est vraiment quelque chose d’incroyable pour rencontrer, vivre et étudier avec autant de personnes, autant de savants, ayant des pensées, des idées et des orientations différentes.

Note:

 

Si vous recherchez une place pour créer un nouveau groupe réformiste ou pour partager votre intolérance avec les gens, alors vous ferez une erreur en venant ici. Car les gens viennent ici pour aider la Oumma et être bénéfique à l’humanité.

Si vous êtes des étudiants sérieux, alors, je vous encourage à venir. Je suis votre frère donc vous me trouverez plus que disposés à vous aider du mieux que je peux.(2) Par la bénédiction d’Allah nous avons maintenant, environ 10 étudiants occidentaux à al-Azhar et d’autres qui rentrerons cette années. Vous êtes donc les bienvenus !

Quel est le meilleur endroit pour étudier, la Syrie ou l’Égypte ?

C’est vraiment une question très complexe. Tous ces endroits ont leurs avantages. J’ai rencontré à la fois des étudiants extraordinaires et des mauvais qui avaient étudié dans ces pays. Comme l’un de nos professeurs nous a dit, «dans 99 %, l’étudiant doit compter sur son cœur et son hal auprès d’Allah.” Ainsi, nous devons éviter ce genre de compétitions inutiles et dangereuses et se dire que nous sommes tous sous la bénédiction d’Allah. Je n’éprouve que du respect et de l’amour pour les étudiants en science du Sham et des autres endroits.

Coûts:

1. Jusqu’à présent, les études à Al-Azhar sont gratuites mais il y aurait une rumeur selon laquelle ils commenceraient à charger les occidentaux, 400,00 $ (environs 300 euros) par an, è partir de l’année prochaine. Toutefois, les livres et le reste du matériel dont vous aurez besoin sont vraiment pas cher en Égypte. Par exemple, j’ai acheté le livre Lisan al-’Arab pour 75 $ US.

2. La vie là-bas n’est pas chère, par exemple pour les familles, ça peut être très intéressant. Il y a un certain nombre d’écoles islamiques pour les enfants qui peuvent être très abordables mais vous en trouverez aussi des chères. Vous pouvez en trouver de bonnes qualités et de bon prix.

3. Si vous êtes marié faite participer votre femme dans le processus. Il existe de nombreuses grandes savante ici et de nombreuses places pour que les femmes étudient. Cependant, il est important de sortir et de ne pas vivre, que dans les centres de langue arabe. C’est une première étape mais ensuite, après avoir une bonne maîtrise de la langue, vous devriez essayer d’aller explorer autre chose.

4. Il est important que vous restiez avec les Occidentaux qui pourront vous aider et vous garder au frais. Le peuple égyptien est très bon, mais la pauvreté mange la foi comme un termite mange le bois. Les choses ne sont pas faciles pour eux. Vous verrez beaucoup de jeunes avec leur petite amie, voir des gens fumer de l’herbe, voler et faire d’autres choses immorales. Ainsi, vous avez besoin de vos camarades pour vous offrir soutien et fraternité dans de telles situations.

 

5. Si tout se passe comme prévu, vous devrez finir le programme azhari en 6 ou 7 ans.

Avec amour et respect.

Suhaib D. Webb

(1) Biographie : Imam Suhaib Webb al Maliki

(2) : Depuis la rédaction de cet article, imam Suhaib Webb a fini ces études et vit dorénavant aux USA. Néanmoins, d’autres groupes d’étudiants occidentaux seront toujours prêt à vous aider.


© 2015 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme