La maison de la sagesse

دار الحكمة

Concernant la célèbre parole sur le Soufisme attribuée à l’Imam Malik – Ustadh Abdus Shakur Brooks

Question:

Celui qui pratique le soufisme (Tassawouf) sans jurisprudence (Fiqh) va détruire sa religion. Et celui qui pratique la jurisprudence (Fiqh)  sans soufisme (Tassawouf) va se détruire. Est-ce que cette déclaration,  souvent attribuée à l’Imam Malik a été authentifiée et remonte vraiment jusqu’à lui?

Réponse d’Ustadh Abdus Shakur Brooks:

La narration est la suivante:

من تصوف ولم يتفقه فقد تزندق ومن تفقه ولم يتصوف فقد تفسق ومن جمع بينهما فقد تحقق

Celui qui étudie la jurisprudence (fiqh) et n’étudie pas le soufisme (tasawwuf) est un pervers (fasiq); et celui qui étudie le soufisme et n’étudie pas la jurisprudence est un hérétique (zindiq); celui qui allie les deux, atteint la vérité”.

Il n’a pas été authentifié que ce récit remonte jusqu’à l’ Imam Malik. En fait, il n’y a pas de chaîne de narration existante. Aucun de ses étudiants ou de ceux qui ont rapporté de lui les Hadiths, ont retransmit ce récit. Il me semble que cette parole a été attribuée à l’Imam Malik, il y a environ sept siècles, par Shaykh Ahmad Zarrouk, décédé en 899 AH. Il en a parlé dans le quatrième principe de son livre « Qawā’id Al-tasawwuf », sans chaîne de transmission.

Il est intéressant de noter, que le célèbre savant du Hadith, Al-Murtada Al-Zabidi (1250 AH), a également cité cette déclaration dans son commentaire de l’Ihya de l’imam Al-Ghazâlî, indiquant que “quelqu’un a dit …” sans avoir prétendu qu’il s’agissait de  l’Imam Malik ou de  quelqu’un d’autre. Cela  indique donc qu’il ne pouvait pas remonter jusqu’à l’auteur de cette citation, malgré ses vastes connaissances dans la transmission des Hadiths et des paroles des Salafs (Pieux prédécesseurs).

Cependant, il me semble que cette déclaration est erronée et provient d’une citation similaire de l’imam soufi, Abou Bakr Al-Warraq de Balkh (280 AH). En effet, le savant du  Hadith, Abou Nu’aim al-Iṣbahani (430 AH) a rapporté un récit dans son Ḥilyah Al-Auliya (un recueil rapportant les paroles et les actes vertueux des premiers musulmans) avec une chaîne de narration remontant jusqu’à Abou Bakr Al-Warraq

L’imam Abou Bakr Al-Warraq a dit :

من اكتفى بالكلام دون الزهد تزندق ومن اكتفى بالزهد دون الكلام والفقه ابتدع ومن اكتفى بالفقه دون الزهد والورع تفسق ومن تفنن في هذه الأمور كلها تخلص

“Celui qui se contente uniquement d’ascétisme sans théologie et jurisprudence deviendra un innovateur, et celui qui se contente uniquement de la jurisprudence et délaisse l’ascétisme et la crainte divine deviendra un pécheur. Celui qui apprend toutes ces choses sera sauvé “.

 Ainsi, il semblerait que cette attribution à l’Imam Malik soit une erreur du Shaykh Ahmad Zarrouk (Qu’Allah lui accorde Sa miséricorde). Sachant que ce récit n’a pas de chaîne de transmission authentique remontant jusqu’à l’Imam Malik, il ne peut pas être utilisé comme preuve pour démontrer qu’il a approuvé le soufisme (cela se fait souvent de nos jours). Enfin, même si cette déclaration n’est pas attribuée à l’Imam Malik (à travers une chaîne authentique et documentée) cela n’annule pas la profondeur de cette parole. Ainsi, ceux qui souhaiteraient la citer, devraient suivre l’exemple d’Al-Zabidi.

 Et Allah est le plus savant.

© 2015 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme