La maison de la sagesse

دار الحكمة

Le premier devoir qui incombe au moukallaf, le chargé des obligations – Imam al-Akhdari & Shaykh Abdullah Althaparro al-Faransi

[Le premier devoir qui incombe au moukallaf,] qui est le pubère sain d’esprit, [est l’assainissement de sa foi] en connaissant par la voie de la réflexion ce qui incombe à Allâh et aux envoyés comme attributs, car l’on ne peut imaginer de façon rationnelle un dieu ou un envoyé si ce n’est paré d’attributs spécifiques conformes à ce qu’il est réellement. La foi acquise par la réflexion sera ferme et enracinée dans le cœur, étant le fruit de la certitude, non d’une imitation aveugle. Le monde est une preuve indubitable du fait qu’il a un créateur, qui est Allâh le Très-Haut.
Il incombe donc au Très-Haut « l’existence » et « d’être le premier sans commencement », ainsi que « la persistance », étant le dernier sans fin, et « l’unicité » : Il n’a pas d’associés, nulle divinité si ce n’est lui, sans rival ni opposant, enfant ou compagne. Il lui incombe également « la richesse », tout ayant besoin de lui et lui n’ayant besoin de rien, « le fait
qu’il soit différent de sa création », rien ne lui est donc semblable, ainsi que « la vie, la volonté, la puissance et la science, » de même que « l’ouïe, la vue et la parole, » car l’on ne peut imaginer un créateur inférieur à ce qu’il a créé dans ses attributs. Allâh a réservé les miracles aux prophètes parmi tous les hommes, prouvant ainsi qu’ils
sont réellement les envoyés de leur seigneur. On ne peut imaginer de façon raisonnable qu’Allâh envoie un envoyé qui mentirait à son sujet : il incombe donc aux envoyés « la sincérité », ainsi que « l’infaillibilité », car ils sont des exemples pour les hommes, préservés de la désobéissance à leur seigneur. Il leur incombe également « la transmission, » ils ne cachent donc rien de ce qu’ils ont été chargés de transmettre. Nous attestons donc qu’il n’y a de divinité si ce n’est Allâh, et nous attestons que Mouhammad est l’envoyé d’Allâh, que la bénédiction et le salut d’Allâh soient sur lui, et
que le Qour’ân est véritablement la parole d’Allâh.

Source: al-Akhdari avec son commentaire

Pour plus d’information sur le livre cliquez sur l’image ci-dessous :

al-akhdari-avec-son-commentaire-al-firansimoi

© 2015 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme