La maison de la sagesse

دار الحكمة

Le Qunut dans la prière selon l’école Malékite (Shaykh Abdullah Bin Hamid Ali)

Question posée à Shaykh Abdullah bin Hamid Ali:

Les Malikites récitent le Qunut dans la deuxième Rakah de salat-ul-Subh avant le  rukū’. Doit-on le réciter en silence ? Car juste avant, l’imam ou le fidèle qui prit  seul, ont récité les versets du Coran de façon audible. Également, j’aimerai savoir si nous devons lever les mains lorsque nous récitons le  du’a, de la même façon que nos frères Shaféites ?

wa sallam

Réponse de Shaykh Abdullah :

as salaamu ‘alaikum wa rahmatullah,

La prière du qunut dans l’école de Malik, peut être récitée, avant (après avoir récité la deuxième sourate) ou après le rukū’, de la deuxième rak’at de la prière obligatoire de fajr, que nous appelons« Subh ». Mais il est préférable de la réciter avant l’inclinaison (Ruku ‘), selon l’avis prépondérant (Mashhur) de l’école malikite. Le Qunut doit être récité de façon inaudible – au minimum nous devons faire bouger la langue et le son maximum serait de s’entendre soi même.  Et les mains ne doivent pas être levées comme c’est le cas dans l’école Shaféite.

Was Salaam
Abdullah

Le Qunut en arabe :

qunut arabe malékite maliki
Pour plus d’informations sur l’école malékite et ces rêgles de jurisprudence, nous vous conseillons les livres suivants: (Cliquez sur les images pour plus d’informations)

  

© 2017 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme