La maison de la sagesse

دار الحكمة

Le soufisme des présumés références salafistes

As-Salamu `alaykum wa rahmatullah

Êtes vous au courant que les savants Dhahabi, al-`Asqalani, ibn Kathir, Shawkani  et tout autres savants ou érudits Naj’di avaient des affiliations soufies ?

Voici des preuves concernant certains savants soi-disant respectés par les salafistes :

– Ibn Qudama l’auteur de l’oeuvre al-Mughni
– Ibn Daqiq al-`Id
– Ibn Taymiyya, Ibn al-Qayyim, et Ibn Rajab
– al-Dhahabi
– al-`Asqalani
– al-Sakhawi
– al-Suyuti
– al-Biqa`i
– Ibn `Abd al-Hadi
– al-Qari
– al-Shawkani
– Siddiq Hasan Khan al-Qinnawji.

Qu’Allah soit miséricordieux avec eux.

1. IBN QUDAMA Muwaffaq al-Din- Soufi Qadiri :

Cela a été rapporté par Yusuf  Ibn `Abd al-Hadi, voir ci-dessous, la note concernant Ahmad ibn Taymiyya.

 2. IBN DAQIQ AL-`ID – Soufi Shadhili :

Ibn al-`Daqiq Id, le revivificateur du septième siècle de l’ère islamique, fut enterré à coté de son professeur Ibn` Ata ‘Allah al-Sakandari. Le jour de son enterrement, l’ensemble de l’armée égyptienne pria sur lui cf. al-Kawhan, Tabaqat al-Shadhiliyya (p. 115-116).

 3-5. AHMAD IBN TAYMIYYA, IBN AL-QAYYIM, IBN RAJAB- tous les trois étaient des soufis Qadiri :

Ibn al-Qayyim a écris dans son poème al-Nuniyya: “Tous les Ahl al-Hadith, et les imams de la Fatwa sont soufis.”

Dans al-Mas’alat al-Tabriziyya, Ibn Taymiyya déclare: “Labistu al-khirqata al-mubaraka lil-Shaykh `Abd al-Qadir wa-bayni wa-baynahu ithnan – “j’ai porté le manteau Soufi béni de Shaykh Abdul Qâdir Jilâni, ayant entre lui et moi (dans la chaîne de transmission) deux shaykhs Soufis.” Source: Ms. Damascus, Zahiriyya §1186 H.

Cela fut aussi cité par Jamal ad-Din at-Talyani dans son livre Targhib al-Mutahabbin fi Labs Khirqat al-Mutamayyizin. Manuscrit Chester Beatty 3296 (8) à Dublin, folio 67a.

Les deux Shaykhs entre Ibn Taymiyya et `Abd al-Qadir Jilani ont été identifiés dans le livre  Bad’ al-` Ilqa bi-Labs al-Khirqa, de Yusuf  Ibn `Abd al-Hadi:

(1) `Abd al-Qadir al-Gilani (mort en 561 H) (2-3) Abu `Umar (mort en 607) et Muwaffaq al-Din ibn Qudama (mort en 620) (4) Ibn Abi `Umar ibn Qudama (mort en 682) (5) Ibn Taymiyya (mort en 728)

[§2 et §3 : ils reçurent tous les deux, le khirqa (manteau) directement du Shaykh Jilani.]

La liste continue:

(6) Ibn Qayyim al-Jawziyya (mort en 751) (7) Ibn Rajab (mort en 795)

Ibn `Abd al-Hadi rajoute qu’Ibn Taymiyya a dit: ” J’ai porté le manteau soufi d’un certain nombre de shaykhs Soufis, appartenant à des voies spirituelles diverses, parmi eux Abdul Qâdir Al-Jilâni, dont la Tariqa est la plus grande et la plus connue, que la miséricorde d’Allah soit sur lui.”

Source: Ms. al-Hadi, Bibliothèque de Princeton, Arabic Collection, folios 154a, 169b, 171b-172a; et l’université de Damas, copie du manuscrit original en arabe, 985H.; également mentionné dans al-Talyani.

6. AL-DHAHABI – Soufi Suhrawardi et Akbari :

Il a dit : “Notre Shaykh,  l’ascète Muhaddith Diya’ al-Din `Isa ibn Yahya al-Ansari m’a revêtu du manteau Soufi au Caire et a dit, ‘Shaykh Shihab al-Din al-Suhrawardi m’a également revêtu avec, à la Mecque.'” Siyar A`lam al-Nubala’ (Édition Fikr  16:300-302 §5655=Edition Risala  22:377).

Dans son chapitre sur  l’Imam, le Muhaddith, l’exemple, le Shaykh des Soufis, Abu al-Qasim al-Nasrabadhi, al-Dhahabi rapporte selon une chaine de transmission authentique  que le manteau soufi a été transmis par al-Qushayri, par Abu `Ali al-Daqqaq, par al-Nasrabadhi, par Abu Bakr al-Shibli, par al-Junayd, par al-Sari al-Saqati, et par Ma`ruf al-Karkhi.

Al-Dhahabi mentionne souvent son Shaykh, Ahmad ibn Ishaq ibn Muhammad al-Misri al-Abarquhi, l’un de ceux, dit-il, qui a transmis la voie soufie Suhrawardi cf. Siyar (Fikr ed. 17:118-119 §6084;. Passage manquant dans l’édition Risala). Al-Dhahabi le vénéré et à rapporté de lui dans Mu`jam al-Shuyukh al- Kabir (1:37) que durant ces dernières heures (il succomba d’une maladie), il dit, alors qu’il était à la Mecque:« Je vais mourir de cette maladie parce que le Prophète ‘paix et bénédictions d’Allah sur Lui’, m’a promis que j’allais mourir à la Mecque “.

Al-Dhahabi a également reçu le manteau soufi du Shaykh Muhyi al- Din Ibn `Arabi et la transmission de toutes ses œuvres comme mentionné ci-dessous, dans la section consacré à Ibn Hajar, même s’il n’a pas épargné ses critiques à son égard.

Al-Dhahabi dit dans al-Muqiza (p. 88-90):

‘La critique d’un véritable soufi (muhiqq al-sufiyya) devient une cible pour le hadith : ‘Celui qui montre de l’hostilité à un de Mes bien-aimés, Je lui déclarerai la guerre.‘ Tandis que celui qui ne condamne pas le faux provenant de ce qu’il entend de la part de certaines personnes, alors il délaisse le commandement qui consiste à ordonner le convenable et à condamner le blâmable.”

7. IBN HAJAR AL-`ASQALANI- Soufi  Shadhili-Akbari ? :

Ibn Hajar est resté en contact toute sa vie avec le Shaykh Shadhili, Muhammad al-Hanafi et le biographe de ce dernier, al-Battanuni décrit dans al-Sirr al-Safi (1:7) qu’Ibn Hajar était assis sur ses genoux devant al-Hanafi, en faisant attention à ne pas lever les yeux sur lui, puis il lui a embrassé la main avant de marcher vers l’arrière pour sortir de la chambre.

Ibn Hajar dans Lisan al-Mizan (5:315) fait l’éloge du Futûhât al-Makkiyya. Il a reçu d’Abu Hurayra Ibn al-Dhahabi, de son père al-Dhahabi, le manteau soufi de Shaykh Muhyi al-Din Ibn `Arabi selon Abu al-Mahasin al-Qaraqji (mort en 1205) dans Kitab Shawariq al-Anwar al-Jaliyya fi Asanid al-Sadat al-Shadhiliyya ms. Damas 1522 fol. 59b.

Ibn Hajar a écrit un commentaire partiel du poème soufi, al-Ta’iyya d’Ibn al-Farid. Il c’est clairement aligné avec le consensus soufi sur le fait qu’Al-Khidr est en vie lorsqu’il raconte sa rencontre avec bon nombre de ses propres enseignants dans son traité, al-Zahr al-Nadir fi Naba’ al-Khadir et dans le Isaba. Son élève al-Sakhawi dit dans al-Jawahir wal-Durar fi Tarjimat Shaykh al- Islam Ibn Hajar (1:111) que son chapelet (sibha) n’a jamais quitté sa main durant les rassemblements après la prière d’Isha et durant ces leçons.

8. AL-SAKHAWI – Soufi Shadhili et Suhrawardi :

Al-Murtada al-Zabidi dans `Iqd al-Jawhar al-Thamin (folio 65) et Ithaf al-Asfiya’ bi-Raf` Salasil al-Awliya’ (folio 34)  affilie al-Sakhawi à la Tariqa Shadhili et il le confirme lui-même dans la section de son livre, al-Jawahir al- Mukallala fil-Akhbar al-Musalsala consacrée à la transmission du hadith par des chaînes composées exclusivement de narrateurs soufis, où al-Sakhawi déclare qu’il a pris la voie soufie de Zayn al-Din Ridwan al-Muqri’ au Caire. cf. A.J. Arberry, _ Sakhawiana: A Study Based on the Chester Beatty Ms. Arab. 773_ (London: Emery Walker Ltd., 1951) p. 35.  Dans le même ouvrage al-Sakhawi mentionne aussi que plusieurs de ses professeurs et étudiants de hadith étaient soufis. Voici les noms de quelques-uns d’entre eux, ainsi que les mots utilisés par lui pour les décrire dans son ouvrage biographique al-Daw’ al-lami` :

“Al-Sakhawi’s Sufi Teachers” à <sunnah.org>

ou à LivingIslam.org: < Al-Sakhawi’s Sufi Teachers>

Note personnelle :

Voici la liste des noms de ces professeur basée sur l’article ‘Al-Sakhawi’s Sufi Teachers’ :

 

1-      Abu Bakr ibn Muhammad al-Hishi al-Halabi al-Shafi`i (mort en 848)

2-       Badr al-Din Hussayn ibn Siddiq al-Yamani al-Ahdal (mort en  903)

3-       Abu al-Fath Muhammad ibn Abi Bakr al-Madani al-Maraghi (mort en 859)

4-       Taqi al-Din Abu Bakr ibn Muhammad al-Qalqashandi (mort en 867)

5-       Thiqat al-Din Abu al-`Abbas Ahmad ibn Muhammad al-`Uqbi (mort en 861)

6-       Kamal al-Din Muhammad ibn `Abd al-Wahid al-Sikandari al-Siwasi (d. 861)

7-       Abu `Abd Allah Muhammad ibn `Ali al-Husayni al-Qahiri al-Shafi`i al-Sufi (mort en  876).

8-      Abu Khalid Muhammad ibn Abi Bakr al-Jibrini (mort en 860)

9-       Zaki al-Din Abu al-`Abbas Ahmad ibn Muhammad al-Ansari al-Khazraji al-Sa`di al-Muqri’ al-Sufi (mort en 875).

10-   Thiqat al-Din Abu `Ali Mahmud ibn `Ali al-Sufi al-Khaniki (mort en 865).

11-  Abu al-Faraj `Abd al-Rahman ibn Khalil al-Dimashqi al-Sufi (mort en 869).

Al-Sakhawi a également dit dans al-Daw’ al-Lami` (10:150-152) qu’il a reçu l’autorisation de diriger le dhikr, de la part d’un professeur de la tariqa Suhrawardi, Shaykh Madyan, et (8:238-240) il a pris le tasawwuf du Shaykh  Shaykh Muhammad al-Jamri de la même tariqa.

Al-Suyuti dans al-Manhaj al-Sawi fi Tarjimat al- Nawawi et al-Sakhawi dans al-Manhal al-Rawi fi Tarjimat al-Nawawi ont désigné ce dernier comme le Qutb de son temps.

 9. AL-SUYUTI – Soufi Shadhili, Ahmadi, Qadiri, Suhrawardi, Uwaysi :

Al-Suyuti a pris de nombreuses chaînes de transmission  de soufis: 1. de Kamal ibn al-Imam Kamiliyya il a reçu les voies Ahmadi, Qadiri, et Sohravardî 2. de Muhammad al-Maghribi il a reçu la voie Shadhili. 3. de Muhammad al-Halabi, il a reçu la voie Akbari-Ouwaysi. 4. de la part de la fille de Taqi al-Din al-Subki,  qui a pris de son père (*), qui a pris d’Ibn `Ata ‘Allah, il a reçu la voie Shadhili.

(*)Shaykh al-Islam al-Taqi al-Subki, a également pris la Shadhiliyya d’Abu al-`Abbas al-Mursi et qui l’a transmis à Ibn al-Furat et c’est avec ce dernier que Shaykh al-Islam Zakariyya pris la voie. Ce dernier détient également des silsilas dans sept autres chaînes.

Al-Suyuti a fait l’éloge de la Tariqa Shadhili dans deux traités qui défendent le tasawwuf, Ithaf al-Firqa bi-Rafwi al-Khirqa dans al-Hawi lil-Fatawi et le traité  Ta’yid al- Haqiqat al-`Aliyya wa-Tashyid al-Tariqat al-Shadhiliyya (« Le soutien de la Haute Vérité et du raffermissement de la voie Shadhili “). Il était le Shaykh d’Ibn Tulun et d’al-Sha`rani.

 10. AL-BIQA`I (Burhan al-Din) – Soufi d’une tariqa non spécifiée:

Les salafistes citent son texte contre Shaykh Muhyi al-Din Ibn `Arabi, mais ne savent pas qu’al-Biqa`i, était lui-même un soufi et qu’il reçu le manteau soufi ou khirqa de son Shaykh, `Abd Allah ibn Khalil al-Qal`i al-Dimashqi al-Shafi`i comme cela est rapporté dans Hajji Khalifa’s Kashf al-Zunun (2:1827).

 11. IBN `ABD AL-HADI (Yusuf) – Soufi Qadiri :

Il dit dans al al-Jawhar al-Munaddad fi Tabaqat Muta’akhkhiri As-habi Ahmad (p. 13) qu’il portait le manteau Qadiri de son Shaykh, Ibn al-`Aythawi i.e. Ahmad ibn Muhammad ibn `Ali al-Ba`li. Il dit aussi dans Tahdhib al-Nafs (folio 5, recto) qu’il le portait également de son Shaykh, al-Shihab ibn Zayd i.e. Ahmad ibn Muhammad ibn Ahmad ibn Abi Bakr al-Hanbali. Et dans Bad’ al-`Ilqa (Zahiriyya Majmu` 3794 folio 87 recto), il dit qu’il le portait également de Muhammad ibn Abi al-Hasan, le Shaykh de la Zawiya al-Kurdiyya. Il est l’auteur de deux livres sur le soufisme, Sidq al-Tashawwuf  ila `Ilm al-Tasawwuf et al-Wuquf `ala Libs al-Suf comme cela fut mentionné par al-Ghazzi dans al-Na`t al-Akmal li-Ashabi Ahmad ibn Hanbal (p. 69-70).

12. AL-QARI:

Al-Qari fait parti de ceux mentionnés comme rénovateurs de l’islam. Il était probablement un soufi Shadhili comme son principal professeur al-Haytami dont le principal professeur était Zakariyya al-Ansari et qui a eu une influence énorme sur al-Qari, avec qui il a coécrit de nombreux livres importants, et qu’il appelle “Mawlana wa-Sayyiduna wa-Sanaduna al-Shaykh Shihab al- Din Ibn Hajar al-Makki” dans Mirqat al-Mafatih (1:25) dont al-Haythami a écrit le quart. Dans Shadharat al-Dhahab (4:370), Ibn `Imad al-Hanbali a dit à propos d‘al-Haythami:

Shaykh al-Islam, le sceau des grands savants, l’océan serein, Imam al-Haramayn par consensus de l’assemblée des savants, l’étoile itinérante dans le ciel nocturne, par laquelle, en vérité, ceux qui sont bien guidés obtiennent la guidée comme Allah dit, { ainsi que des points de repère. Et au moyen des étoiles [les gens] se guident . } (16:16) ….

Parmi les livres d’al-Qari , il y a Fath Abwab al-Din fi Aadaab al- Muridin, un livre sur l’éthique soufie; Nuzhat al-Khatir al-Fatir fi Tarjimat Sayyidi `Abd al-Qadir, une biographie de Sayyidi al-Jilani, et Sharh `Ayn al-`Ilm wa-Zayn al-Hilm, un commentaire sur l’abrégé de Muhammad ibn `Uthman ibn `Umar al-Balkhi sur Ihya’ `Ulum al-Din, qui il a préfacé avec les mots suivant (1:1):

J’ai écrit ce commentaire sur l’abrégé de l’Ihya’ `Ulum al-Din écrit par la Preuve de l’Islam (imam Ghazali) espérant recevoir une partie du déversement des bénédictions des paroles des plus pures connaisseurs d’Allah, et de bénéficier des cadeaux présents dans les pages des Shaykhs et des saints, afin que je puisse être mentionnés par eux et être élevés dans leur foule, même si je suis tombé dans ma volonté de les suivre, car je compte sur mon amour pour eux…

 13. Al-Shawkani- Soufi Naqshbandi:

Dans son recueil biographique al-Badr al-Tali` bi-Mahasin man Ba`d al-Qarn al-Sabi` `(1998 Fikr édition P. 412) dans l’introduction consacrée à al-Sayyid `Abd al-Wahhab ibn Muhammad Shakir ibn `Abd al-Wahhab al-Mawsili, al-Shawkani mentionne que le Shaykh” est venu à nous à San`a durant l’année 1234 (1819) et je l’ai beaucoup fréquenté… et j’ai prit de lui le Dhikr selon la Tariqa Naqshbandi. “

 14. SIDDIQ HASAN KHAN AL-QINNAWJI:

Le wahhabite soufi indien de Bhopal, a été fortement influencé par Ibn Taymiyya, Ibn al-Qayyim, et al-Shawkani. Il a plaidé pour l’abrogation du taqlid (imitation) et a commencé sa carrière avec une forte aversion envers ‘les imams du Fiqh et du tasawwuf” , mais il c’est repenti dans la dernière partie de sa vie selon sa note biographique dans  Nuzhat al-Khawatir (8:187-195), à un tel point que quand il voulait prendre bay`a  avec  Shaykh Fadl al-Rahman al-Muradabadi, ce dernier lui envoya son turban et lui recommanda de faire constamment des demandes de pardon, après quoi al-Qinnawji a toujours été vu avec un sibha (dhikr -billes) dans sa main en train de faire istighfar.

Il tomba malade et fut dans le coma. Lorsqu’il sortit du coma il demanda: «Est-ce que Maqaalaat al-Ihsan  a été publié ?” Il parlait de son dernier ouvrages parmi les 200 et plus qu’il avait déjà écrit et il s’agissait d’une œuvre basée sur le livre Futuh al- Ghayb,  du Shaykh `Abd al-Qadir al-Jilani. Ses dernières paroles furent: «Il me tarde de voir mon Seigneur.”

Également parmi ses œuvres dans le tasawwuf, il y al-Ghunna bi-Bisharati Ahl al-Janna (Bulaq 1302/1885).

Dans son livre de 200 pages Takhrij al-Wasaya min Khabaya al- Zawaya (Beirut: al-Maktaba al-Thaqafiyya, 1986)  dans la section «Conseils d’Allah et de Son Prophète et des Justes de Sa Umma» il a abrégé le livre de Wasaya de Shaykh Muhyi al-Din Ibn `Arabi à partir de la fin de son Futuhat al- Makkiya. Al-Qinnawji préface cette partie de son livre par les mots suivants : «Le plus majestueux des Shaykh, le Connaisseur d’Allah le Très Haut, a dit dans al-Futûhât al-Makkiyya …”

Qu’Allah le Très-Haut ait pitié de nous.

Paix et bénédictions sur le Prophète, sa Famille, et tous ses Compagnons.

Hajj Jibril
GF Haddad

Pour plus d’informations sur le soufisme (Tassawouf), nous vous conseillons fortement de lire les ouvrages ci-dessous:

Cliquez sur les images pour avoir plus d’informations

© 2015 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme