La maison de la sagesse

دار الحكمة

Les péchés majeurs – Imam al-Baji al-Andalousi al-Maliki

ORDONNANCEMENT DES PÉCHÉS MAJEURS

– Gardez-vous de contribuer à répandre le sang par une parole ou d’y participer par un mot. Certes, l’homme ne cesse d’être dans l’espace de la religion tant qu’il ne trempe pas sa main ou sa langue dans le sang d’un croyant. Dieu dit : Quiconque donne la mort intentionnellement à un croyant aura pour rétribution la Géhenne où il demeurera éternellement. Exposé à la colère et à la malédiction du Seigneur, il sera voué à d’immenses tourments. (Coran 4/93)

– Éloignez-vous de la fornication, c’est une noble vertu; la commettre est un déshonneur ici-bas et un châtiment dans l’au-delà. Dieu dit : Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin ! (Coran 17/32).

– Gardez-vous de consommer le vin et l’alcool ; c’est la mère des péchés capitaux et celle qui entraîne aux turpitudes. Dieu l’a effectivement interdit dans Son Livre. Il a dit : Le diable ne veut que jeter parmi vous, à travers le vin et le jeu de hasard, l’inimitié et la haine, et vous détourner de l’invocation de Dieu et de la salât. Allez-vous donc y mettre fin ? (Coran 5/91)

Le fait que le vin fasse perdre la raison et détériore l’esprit devrait vous suffire. Pendant la période préislamique, un peuple l’a rejeté par honneur. Gardez-vous donc de l’approcher et de vous souiller de son abomination. Certes, Dieu — exalté soit-il — l’a qualifié ainsi et l’a associé aux pierres dressées et aux flèches de divination.

Il dit : Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du diable. Écartez-vous-en, afin que vous réussissiez. 31, (Coran 5/91)

Dieu a donc déclaré le vin (et l’alcool de manière générale) comme étant une œuvre du diable, Il l’a qualifié d’abomination et a associé la réussite à son éloignement. Est-il donc possible pour quelqu’un doué de raison et approuvant Dieu le Créateur — tout en sachant qu’Il veut le bien dans ce qu’il nous a défendu — d’approcher le vin et de se souiller ?

 

– Prenez garde à l’usure, car Dieu l’a interdite et a promis la guerre à qui ne s’en repent pas. Il a dit : Ô les croyants ! Craignez Dieu ; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Si vous ne le faites pas, recevez alors l’annonce d’une guerre de la part de Dieu et de Son messager. (Coran 2/278-279) Il dit aussi : Dieu anéantit l’intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes. (Coran 2/276)

– Ne disposez injustement du bien de personne et prenez garde aux biens de l’orphelin. En effet. Dieu dit : Ceux qui mangent injustement des biens de l’orphelin ne font que manger du feu dans leurs ventres. Ils brû-leront bientôt dans les flammes de l’Enfer. (Coran 4/10)

– Recherchez ce qui est licite et éloignez-vous de l’illicite. Si le licite vous fait défaut, limitez-vous à ce qui prête à interprétation.

– Prenez garde à l’injustice, car elle est ténèbres le jour de la Résurrection tout comme l’injuste est répréhensible et détesté de tous.

– Prenez gare à la calomnie, car celui à qui on la colporte est le premier à la répugner. Le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur Lui) a dit : « N’entrera point au Paradis tout calomniateur ». (1)

– Prenez garde à l’envie, elle est une maladie qui fait périr celui qui la possède et fatigue celui qu’elle suit.

– Prenez garde aux turpitudes, tant apparentes que secrètes, car Dieu les a interdites, de même qu’Il a interdit le péché et l’agression sans droit.

– Prenez garde à la médisance car elle rend caduque les bonnes actions et fait croître les mauvaises, de même qu’elle éloigne du Créateur et rend détestable au regard de la créature.

– Gare à l’orgueil ! Car l’orgueilleux est détesté de Dieu et voué à Son courroux.

– Prenez garde à l’avarice, il n’y a pas pire maladie. Elle altère la religion et rend impossible l’instauration d’une souveraineté.

– Gardez-vous de jeter le discrédit. Évitez tout ce que vous n’aimeriez pas que l’on découvre sur vous. Et ne commettez pas en privé ce que les gens désapprouvent en public.

– Si l’un de vous deux apprend que Dieu demande à une communauté d’observer un précepte ou une fatwa, qu’il s’y conforme du mieux qu’il peut, et qu’il s’éloigne de l’iniquité et de la traîtrise. Car l’injuste s’oppose à l’autorité de Dieu et ment dans l’information qu’il donne de Son Seigneur. De même, il altère Sa législation et s’oppose à Dieu dans Sa nature créée. Dieu dit : Ceux qui ne jugent pas d’après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont les pervers. (Coran 5/47). On rapporte du Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur Lui) cette parole : La création tout entière est à la charge de Dieu, et la création la plus aimée de Dieu est celle qui veille le plus à sa progéniture ». On rapporte également : a Il n’y a pas un homme musulman — à charge d’une famille — qui ne veille pas à donner un conseil sans que Dieu — exalté soit-Il — ne lui interdise le Paradis. » (2)

– Prenez garde au faux témoignage car il brise le dos de celui qui le professe, altère sa religion et rend éternelle la laideur de son évocation.

– Prenez garde à la corruption, car elle aveugle l’œil du clairvoyant et décrie l’auguste.

– Gare au chant ! Il crée dans le cœur le désordre et génère dans l’âme les mauvaises pensées. (3)

 

– Éloignez-vous du jeu d’échecs et des jeux de dés, ce sont les occupations des inactifs et l’œuvre des opulents. Ils dénaturent l’existence et distraient des obligations. Votre existence se doit d’être plus noble et plus chère à vos yeux. Ne l’employez à de telles absurdités, et ne l’altérez pas par ces stupidités qui nuisent et anéantissent votre temps à néant.

– Gardez-vous d’avoir recours aux astres [pour prédire l’avenir] et aux devins, car celui qui les approuve est excommunié et compte parmi les hérétiques.

– Quant à l’évaluation des astres, la distinction de leurs formes, la connaissance de leurs temps d’apparition et de disparition, la détermination de leurs rangs et de leurs signes, les périodes de descente du soleil et de la lune, l’ordonnancement de leurs rangs et la connaissance des temps des prières par leurs ombres, tout cela est louable. Certes, cela se comprend au moyen d’une méthode astronomique qui nous est connue. Dieu dit : C’est Lui qui vous a assigné les étoiles, pour vous guider dans les ténèbres de la terre et de la mer. (Coran 6/97) Il dit aussi : C’est Lui qui a fait du Soleil une clarté et de la Lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vans sachiez le nombre des années et le calcul (du temps). (Coran 10/5)

Source: Recommandations d’un père à ses enfants

Notes :

  • Hadith rapporté par al-Bukhârî (n° 6056) et Muslim (n° 105).
  • Al-Bukhârî (n° 7150) et Muslim (n° 142) rapportent dans leurs ouvrages un hadith de sens équivalent.
  • Al-Bari renvoie à une réalité particulière. En effet, il ne désigne pas la chanson empreinte de bon sens et de morale, chantée d’une belle voix qui atteint le fond des cœurs. Le chant dont il cherche à nous éloigner est un chant truffé d’immoralité et appelant à la perversion.

Pour vous procurer l’ouvrage du l’imam al-Baji ou celui de l’imam Dhahabi cliquez sur le lien ou l’image ci-dessous:

http://www.souk-ul-muslim.fr/education-enfants-islam/841-recommandations-d-un-pere-a-ses-enfants-par-abu-al-walid-al-baji-tawhid.html

© 2017 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme