La maison de la sagesse

دار الحكمة

Shaykh Muhammad al-Yaqoubi à propos des chiites

shaykh-muhammad-al-yaqoubi

Dans son cours sur la vie de Hassan, le fils du compagnon Ali « qu’Allah les agrée », Shaykh Muhammad al-Yaqoubi nous explique qui sont les chiites.

Voici la réponse du Shaykh “qu’Allah le préserve”:

Les chiites sont nos frères et ils sont musulmans. Nous ne les accusons pas de koufr (de mécréance), nous ne les accusons pas d’hérésie.

Et bien sûr, si une personne ne reconnaît pas Abou Bakr as-Saddiq « qu’Allah soit satisfait de Lui » comme étant le compagnon du Prophète « que le paix et la bénédiction d’Allah soit sur Lui » alors cet individu sera spécifiquement considéré comme kafir (mécréant).

Si quelqu’un accuse sayidina Aisha « qu’Allah soit satisfait d’Elle » d’avoir commis l’adultère, « wa iyadhu billah » (Je cherche refuge auprès d’Allâh), sayidina Aisha, Umm al-Mouminine, la Mère des croyants, « radıyallahu anha » alors cette personne est mécréante.

Il y a des choses spécifiques… Quand quelqu’un nie quelque chose du Coran, quelque chose de connu dans la religion, un principe de notre religion alors cette personne est mécréante, qu’elle soit sunnite, chiite ou appartenant à n’importe quel autre groupe.

Mais en règle générale, la position des sunnites à l’encontre des chiites est qu’ils sont musulmans et nos frères.

Quelqu’un m’a demandé quelle était la différence entre les chiites et les sunnites. C’est un sujet qui nécessite un cours entier!

Ce n’est pas possible de répondre à cette question car pour cela, tu dois étudier l’histoire.

En plus, nous venons juste de commencer (le cours).

Je vais juste vous expliquer comment tout a commencé avec Sayidina Ali « radıyallahu anhu ».

Les gens qui étaient à ces cotés étaient surnommées « Shi’a ». Le terme « Shi’a » est dans le Coran.

Ce terme signifie « Supporter » et ceux qui soutenaient Ali étaient contre les Khawaridj qui l’accusaient de khoufr (mécréance).

Mais en réalité, ils (les supporteurs d’Ali) étaient tous sunnites.

Tous les Compagnons, tous les Tabi’in supportaient Ali « radıyallahu anhu ». Mais une partie de ce groupe s’est égarée et a commencé à exagérer en disant qu’il (le compagnon Ali) était meilleur que Abou Bakr, Omar et d’autres.

Mais ce fait, ne les rend pas non-musulmans, ils sont toujours musulmans et nos frères.

Et aujourd’hui, nous avons besoin de cette unité entre musulmans, dans le monde islamique.

Et nous devons travailler ensemble, peu importe l’appartenance de ton madhab, peu importe tes opinions politiques, que tu appartiennes à un groupe ou à un autre… Nous devons maintenant prendre conscience de cela parce que nous sommes face à de réels dangers venant de l’intérieur comme de l’extérieur (de la communauté).

Source:

© 2017 La Maison de la Sagesse. Frontier Theme